Categories

Accueil > TransAventura2006 > Epilogue

26 juin 2006
Le Noze

Epilogue

Nous Partîmes à deux ( un de Conques/Orbiel... l’ autre de Blesle ) et nous vîmes trois en arrivant au port (... à la gare de Rodez !) :

un vaillant BM, un infatigable VFR et... un TRX marseillais relooké, requinqué, et ... un peu plus bruyant qu’avant !

C’était déjà une agréable surprise d’être à trois pour partir vers cahors retrouver notre Hornet toujours aussi beau (avec ses pneus encore neufs de l’ année dernière :-) ).

Allez première soirée et déjà quatre membres du Team réunis : le Tibo, le Thiérry ( de Marseille ) et le Noze chez François.

Première très bonne soirée arrosée d’un magnum de Cahors 1989 et ... du reste ( les pousse’cafés et un Orage de folie en milieu de nuit )

Le mardi matin, toute la Famille hornet nous abandonne la maison pour, malheureusement, se rendre pour les uns à l’école, pour les autres au ... boulot. Et la route nous appelle : un peu moins propre que la veille ... moins entretenue mais peu être un peu plus "naturelle" que dans le Lot... Le soir : super gîte ou Patrick, le maître des lieux, nous reçoit comme des rois. Il faut dire qu’ à cette période, il n’a que nous à s’occuper.

Bref, apéro à rallonge : il faut dire que la partie rituelle de pétanque a duré deux plombes ! Patrick et notre président en étaient déjà tous les deux à douze points quand Tibo n’en n’avait que huit ...

... et Tibo a gagné 13-12-12 :-)))))))))

Encore une bonne table qu’on a partagé avec le patron qui nous a fini avec une vielle prune du coin : Moralité, une bonne nuit après, la route est tracée. Le départ passera par la distillerie à Souillac. Dix heures du mat’... Dégustation... on résiste à l’invitation de la patronne qui veux nous emmener faire un tour dans les caves : en effet, on a un rendez-vous avec un maniaque des horaires (reste de déformation professionelle...) et je ne veux pas qu’il nous attende trop longtemps au rendez-vous !

On doit en effet rencontrer le "professeur EGE" à Salers. La vielle prune du matin nous donne des ailes et on est obligé d’attendre Ege une bonne heure dans ce beau village. Il nous expliquera plus tard "qu’il s’est perdu". C’est vrai que même, arrivé et garé et... à pieds. Il a fallu les portables pour se retrouver dans un village de 200 mêtre de long !

Allez on ne mange pas là dans ce "piège à touristes" : on décide d’aller se chercher un sandwich au Puy Mary ! En fait, on craquera pour une très belle assiète : salade,charcuteries et ... une excellente truffade bien compacte !

La montée au Puy Mary avait été alerte. La descente un peu moins ! 20 Km d’une belle et petite route en lacets fraichement gravilonnée ( le matin même ? ) ont gâché notre digestion.

puis, enfin une belle récompense : la splendide route de Murat à Massiac où, maintenant qu’il sait conduire ( dixit le Professeur ), Tibo a pu goûter aux joie d’un "Vrai Twin Racé"... On ne désespère pas de le voir un jour (en tous biens et tous honneurs) sur une japonaise !

( apparté : C’est quand même Ege sur le BM qui est entré en tête dans Massiac )

Et c’est l’ arrivée : Gros banquet à Blesle avec toute la famille de Valérie pour accueillir les valeureux héros de la route. Gros apéro sur la truffade toujours pas digérée suivi du traditionnel barbecue. La soirée s’est finie bien tard avec la non-moins traditionelle nuit à la belle étoile (où pour une fois, il n’a pas fait -15° pendant la muit).

Cette transaventura2006 a été sûrement bénie : on n’ a pas roulé sous les orages toujours menaçants,et il faisait chaud la nuit.

Bref : vous auriez du venir !

On ne vous en veut pas : je vous mets quelques photos très vite...